L’ONG AID a échangé avec les autorités , la Société Civile et les leaders communautaires de la chefferie de Ngweshe dans le Territoire de WALUNGU, province du Sud-Kivu sur son intervention en faveur des populations vulnérables.

A travers une mission effectuée du 21-23 Mars 2022 à WALUNGU, la Coordonnatrice Nationale de AID et le Chargé des programmes ont rencontrés les autorités, la société civile et les leaders communautaires de la chefferie de Ngweshe avec comme objectifs de préparer une évaluation multisectorielle des besoins des populations  en protection, en éducation, santé et sécurité alimentaire dans le territoire de Walungu et échangé avec toutes les parties prenantes en vue d’une intervention appropriée afin de contribuer à la réalisation des objectifs du plan de développement local 2021 -2026 de la chefferie. Durant 3 jours, plusieurs activités ont été réalisées dans le cadre de cette mission:

  • Réunions d’échange avec les autorités  de la chefferie de NWESHE :

Ont pris part à cette réunion le Secrétaire Administratif de la chefferie qui Représentait le Chef de Chefferie, le Mwami NDATABAYE PIERRE WEZA III et le Chef de Bureau en charge de développement et ONGs ;

  • réunion d’échange avec l’Administrateur du Territoire de Walungu, l’AT LOKULI-KOMBE ;
  • Prise de contact avec les chefs des groupements de KARHONGO, IKOMA, IZEGE, WALUNGU, KANIOLA, etc.
  • Réunion d’échange avec la société civile et les leaders communautaires: ont pris part à cette réunion le Président Territorial de la Société civile, les présidents des sous noyaux de Kaniola, Ikoma et walungu, le représentant de la zone de santé de Walungu, les représentants des coopératives agricoles et des agriculteurs, et quelques associations actives dans la chefferie.

Cette mission allant du 21 au 23 Mars 2021, soit 3 jours de travail, s’est très bien déroulée sans incident aucun. Elle a été conduite par la Coordonnatrice Nationale de AID ainsi que le Chargé des programmes.  Sur terrain l’entretien avec l’Administrateur du Territoire, les représentants du  Chef de chefferie, les chefs des groupements et la société civile a porté sur les problèmes ci –dessous :

  • Reconstruction et équipements d’infrastructures sociales (Centres de santé, maternités, écoles, installations sportives, adductions d’eau, assainissement)
  • Reconstruction d’infrastructures économiques (voies de desserte agricole, marchés ruraux, pont…entrepôts des produits agricoles, accessoires de transformation et d’usinage) ;
  • Activités génératrices de revenus dans le secteur agricole et l’élevage (amélioration des cultures à travers la promotion des semences de qualité, des systèmes d’irrigation, de récolte, de transport et de stockage, systèmes de transformation et conservation
  •  Appui au Plan Local de Développement de la Chefferie.

Ces échanges ont été bénéfiques à toutes les parties prenantes qui ont promis d’accompagner AID dans la matérialisation de son plan stratégique quinquennal 2022-2026 qui prévoit plusieurs activités/projets ayant trait aux Plan de Développement Local de la Chefferie. Quelques recommandations ont été fournis entre autres:

  • Organiser une mission d’évaluations multisectorielles des besoins des populations dans les zones d’interventions de AID.
  • Partager avec la Chefferie une planification détaillée des activités à réaliser dans cette ETD
  • Conformément au PDL, précisez les domaines qui trouveront un appui de AID.

Laisser un commentaire