Droits Humains

Alors que les conflits en cours, le manque de responsabilité et le mépris des droits de l’homme ont contribué à une histoire de violence et d’inégalité pour certaines des populations les plus vulnérables en RDC.  L’organisation de la société civile locale congolaise et les militants des droits de l’homme travaillent en première ligne pour exiger des réformes sur ces problèmes.  Depuis 2010, DAI/AID s’est associée à ces acteurs pour créer des changements durables en promouvant les droits humains à travers une action collaborative et en établissant des réseaux d’organisations partageant les mêmes idées. DAI/AID recherche des ressources nécessaire pour mettre en œuvre et soutenir  les efforts visant à protéger les défenseurs des droits humains, à faire progresser les droits des femmes et à promouvoir l’engagement positif des jeunes dans la vie publique.

DAI/AID veut également faire progresser la transparence et la responsabilité dans les industries extractives car la mauvaise administration du secteur extractif de la RDC a permis de détourner les revenus des investissements dans le développement durable du pays et a laissé les communautés locales souffrir des impacts négatifs de ces opérations sur l’environnement, la santé et d’autres droits humains. Les actions de DAI/AID dans ce sens visent à faire progresser la justice sociale et économique en renforçant les capacités et en soutenant les partenaires locaux de la société civile pour surveiller, signaler et plaider en faveur de réformes visant à améliorer la transparence, la responsabilité et le respect des droits de l’homme.